Auberge de l’Ange, sa Région

Une Région emplie de traditions, au coeur du terroir et des délices de la nature !

Commune de Haut-Intyamon : Albeuve

Albeuve tient son nom du torrent qui rejoint la Trême juste avant son confluent avec la Sarine. Composé du mot alba et du latin aqua, il signifie eau blanche ou plus exactement eau blanchâtre. Le toponyme va évoluer: de l’Alba Aqua, à Erbivi en 1171, puis Albewi en 1221 et encore Albègue vers 1620.

Le village était déjà le siège d’une paroisse au 11ème siècle. D’abord en possession du Comte de Gruyère, il passa très tôt par donation à l’évêque de Lausanne. Lors de la conquête du Pays de Vaud par les Bernois en 1536, les propriétés épiscopales de l’actuel district de la Gruyère – soit Bulle, Riaz, La Roche et Albeuve – revinrent au gouvernement de Fribourg qui se considérait comme le successeur de l’évêque. Ainsi Albeuve, contrairement aux autres villages de l’Intyamon qui tous relevaient du bailliage de Gruyère, dépendit du bailliage de Bulle jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.

Au début du 12ème siècle, Albeuve fut propriété de l’ Evêque puis au Chapitre de Lausanne. En janvier 1537, Albeuve prête serment à Fribourg et est rattaché au bailliage de Bulle.

Des ballons plein les yeux

L’Auberge de l’Ange se situant non loin de Château d’Oex, il est agréable de s’y arrêter au cours du chemin menant à la fête des Ballons se déroulant chaque année au mois de janvier.

Au cœur des traditions montagnardes

Depuis la terrasse de l’Auberge de l’Ange, vous pouvez également assister à la désalpe, agréablement installé avec une boisson ou un apéritif.

L'Auberge au cœur de la foire annuelle

Et plus tard dans l’année, en automne, l’Auberge de l’Ange se retrouve en plein milieu de la foire d’Albeuve qui s’avère être un événement incontournable de notre village.